LE TRAMPOLINE

Depuis quelques années, l’usage d’un trampoline à la maison gagne en popularité.  C’est amusant pour les enfants et pour les plus grands!  Toutefois, le risque de blessures est bien réel.  Pour en profiter pleinement, le trampoline doit être utilisé prudemment.  Outre les blessures majeures référées directement à un médecin ou à l’urgence, il est possible de constater un nombre accru de consultations pour des blessures mineures à modérées dans les cliniques chiropratiques, surtout en période estivale.

Douleurs au cou, douleurs entre les omoplates, entorses aux poignets, blessures au chevilles seront du lot.  Notez que les blessures graves touchent particulièrement les enfants de cinq à neuf ans.

UNE DÉCISION ÉCLAIRÉE

Lorsque les parents demandent conseil au chiropraticien concernant le trampoline, il arrive qu’ils aient droit à un regard réprobateur de la part des enfants, car cela trône en haut de la liste de leurs activités préférées.  Malgré l’insistance des enfants, il vaut mieux prendre une décision éclairée avant de faire l’achat d’un trampoline.

Oui, toutes les activités peuvent comporter des risques et les enfants ont besoin de bouger!  De plus, le trampoline permet de développer plusieurs aptitudes physiques.  Mais plusieurs recherches démontrent clairement que le trampoline augment drastiquement le risque de blessures.

QUELQUES FAITS

Selon l’Académie américaine de pédiatrie, l’usage du trampoline à la maison est fortement déconseillée et devrait être restreinte à un usage compétitif.  La société canadienne de pédiatrie déconseille l’utilisation du trampoline chez les jeunes enfants.

Selon une étude finlandaise, le trampoline représente 13% des blessures chez les enfants durant la période estivale.

  • 35% des blessures surviennent lorsqu’il y a plus d’un enfant sur le trampoline.
  • L’utilisation d’un filet et la supervision ne garantissent pas d’éviter des blessures.
  • Les tentatives de sauts périlleux augmentent les risques de blessures sérieuses à la colonne vertébrale.

Des chercheurs se sont penchés sur la façon de rendre cette activité sécuritaire, mais ils ont conclu qu’aucune ne peut rendre le trampoline sans danger.

Pour diminuer les risques, il est recommandé de:

  • Sauter au centre du trampoline.
  • N’être qu’une seule personne à la fois.
  • Ne pas sauter sur le trampoline d’un point plus élevé.
  • Ne pas effectuer des sauts périlleux, pirouettes, etc.
  • Ne pas utiliser le trampoline comme tremplin.
  • Ne pas porter de vêtements ou accessoires qui pourraient rester coincé.

En plus d’appliquer ces conseils, consultez votre chiropraticien pour vous assurer de diminuer le risque de blessures dues à l’utilisation du trampoline!

 

Association des chiropraticien du Québec | chiropratique.com | blogue.chiropratique.com | Facebook.com/AssoDesChirosQc | twitter.com/AssoChiroQc | https://www.caringforkids.cps.ca/handouts/home_trampolines/ consulté le 28-06-2018 | https://www.cps.ca/fr/documents/position/trampoline-utilisation-maison/ consulté le 28-06-2018 | Trampoline injuries in children. Sinikumpu JJ. Korhonen J. Rattya J, Serlo W. Duodecim 2012; 128(13): 1392-7.

 

Laisser un commentaire