La science chiropratique – prendre soin de sa santé naturellement

La chiropratique n’est pas une médecine alternative. Il s’agit d’une science de la santé reconnue mondialement qui utilise les connaissances approfondies de l’anatomie, la physiologie et la neurologie du corps humain pour maximiser votre potentiel de santé. Cette science insiste tant sur la prévention et la détection précoce de problèmes de santé que sur le traitement des symptômes et de la douleur.

Le chiropraticien suit une formation doctorale universitaire de 5 ans, tout comme le médecin, mais il doit obtenir 245 crédits d’études dans le cadre de sa spécialisation, comparé aux 225 crédits requis en médecine générale et aux 105 crédits en physiothérapie. Son champ d’intervention est neuro-musculo-squelettique et il est qualifié pour poser un diagnostic. Le chiropraticien traite toutes les conditions associées à la colonne vertébrale, il ajuste toutes les articulations du corps et il soigne les troubles neuro-organiques, incluant les problèmes digestifs, sinusites, labyrinthites, vertiges et étourdissements.

Le chiropraticien utilise ses mains ainsi que divers appareils thérapeutiques pour améliorer la fonction ou l’alignement des articulations. Des thérapies complémentaires, telles l’électrothérapie, le laser froid pulsé, la neurocryothérapie, l’ultrason, la diathermie et d’autres équipements, servent à améliorer et à stimuler la physiologie neurale et musculaire pour accélérer le processus de guérison.

Lorsque vous ressentez des douleurs corporelles, plutôt que d’en faire abstraction ou de les masquer en prenant des analgésiques ou des anti-inflammatoires, consultez en chiropratique immédiatement avant que la situation ne s’aggrave.

En plus, en tant que chiropraticienne, Dre Christine Laliberté a suivi de nombreuses formations continues pour mieux soigner la multitude de problèmes de santé qui affligent les personnes qui la consultent.

Pour en savoir plus, consultez le site www.chiromieuxetre.com.

Laisser un commentaire