LE YOGA COMME OUTIL

Le yoga est un outil efficace de bien-être physique et mental. C’est à la fois un exercice d’étirement, de musculation et de médiation qui atténue le stress corporel et favorise la force, la souplesse et la détente. Par contre, saviez-vous que le yoga peut aussi aider à soulager la douleur ?

Plusieurs études ont été publiées sur les effets du yoga sur la lombalgie et les douleurs chroniques. Chacune de ces études a, à divers degrés, observé des bienfaits à court et à long terme. Elles ont conclu qu’un volet de soins actifs, comme le yoga, peut améliorer le traitement contre la douleur.

On a démontré que le fait de jouer un rôle actif dans sa santé soulage la douleur plus efficacement. Dans le cas du yoga, les bienfaits proviennent de la combinaison de divers éléments : respiration contrôlée, prise de conscience de son corps et de sa posture, méditation, musculation et souplesse.

Des études continuent d’analyser les bienfaits d’exercices pour le corps et l’esprit comme le yoga.

Il n’y aurait aucune contre-indication à pratiquer ce genre d’exercice en complément de votre programme de gestion de la douleur, à condition de le faire de façon sécuritaire.

En effet, il est important de prendre des précautions avant de commencer tout nouvel exercice, surtout si vous avez des problèmes ciblés. Voici quelques conseils pour pratiquer le yoga en toute sécurité, que vous soyez novice ou chevronné.

PRÉCAUTIONS À PRENDRE POUR LE YOGA

  • Pratiquez avec un instructeur : Suivez des cours avec un instructeur qualifié. Il ou elle saura adapter les mouvements à la condition physique et à la souplesse du groupe.
  • Parlez : Si vous avez des blessures ou des préoccupations, parlez-en avec votre instructeur avant le cours. Il ou elle pourra vous conseiller des modifications durant les exercices.
  • N’hésitez pas à arrêter : Il peut arriver que les modifications proposées ne vous conviennent pas. Arrêtez tout exercice ou position qui aggrave la douleur. Vous reprendrez avec la position suivante. Le yoga ne devrait pas provoquer de douleur.
  • Consultez un expert : Si vous comptez faire du yoga à la maison, travaillez d’abord avec un instructeur. Vous devriez aussi consulter un professionnel de la santé qui connaît votre situation et peut vous conseiller les parties du corps à étirer et à renforcer, ainsi que les exercices à éviter.

CHOISIR ADÉQUATEMENT

Le yoga ne constitue que l’une des formes de traitement actif. Une combinaison de soins actifs (exercices, par exemple) et passifs (traitement prodigué par un professionnel de la santé, par exemple) s’avère la manière la plus efficace de soulager la douleur. Plusieurs formes d’activités entrent dans la catégorie des soins actifs.

Pour savoir quels exercices ou postures sont indiqués pour vous, consultez votre chiropraticien ou chiropraticienne de famille.

Source: Association chiropratique canadienne

Le yoga peut aider à soulager vos douleurs

Laisser un commentaire