Démystifier l’arthrose

arthrose-du-genou

Écrit par admin

Nov 17, 2020

Selon le Ministère de la Santé et des Services sociaux, « en 2013-2014, au Québec, 10,5 % des personnes âgées de 15 ans et plus ont reçu un diagnostic d’arthrite ou d’arthrose. Cette proportion augmente de manière importante avec l’âge. Elle est au moins 2 fois plus importante dans le groupe d’âge de 65 ans et plus que dans le groupe de 45 à 64 ans ». De plus, ces deux affections sont davantage prépondérantes chez les femmes que chez les hommes de ces tranches d’âge. (MSSS, 2018) Bien qu’elles soient souvent abordées comme étant des synonymes, il est important de considérer l’arthrite ainsi que l’arthrose comme deux entités distinctes.

Qu’est-ce que l’arthrose?

L’arthrose est l’effet d’un désalignement des articulations. Toutes les zones articulaires du corps peuvent être touchées. Leur désalignement provoque une dégénérescence de la structure articulaire (os, cartilages, tendons disques), ainsi qu’un assèchement (manque de liquide synovial) de cette dernière, ce qui peut devenir très douloureux. Les symptômes à surveiller, quant à eux, sont la perte de la mobilité et/ou de la force, une sensation d’élancement, de chaleur ou de gonflement, puis de l’inflammation d’une ou de plusieurs de ces articulations. Les causes responsables de cette affection peuvent être des macrotraumatismes (accidents, chutes, mauvaise posture, processus de naissance, mouvements répétitifs), des microtraumatismes (toutes formes de stress, habitudes de vie malsaines) ou encore une malformation d’une articulation à la naissance.

Lorsque la présence d’arthrose est supposée, d’une manière ou d’une autre, il faut agir rapidement. En effet, il est possible de ralentir la dégradation des articulations en réalignant ces dernières, ce qui consiste en un domaine d’expertise pour les chiropraticiens. D’ailleurs, ces derniers comparent l’arthrose à des caries dentaires, et c’est pour cette raison qu’ils surnomment cette affection la carie articulaire. Tout comme une carie dentaire, il est possible de traiter l’arthrose et d’en freiner sa progression.

Les traitements pour l’arthrose

Bien qu’elle n’est pas complètement réparable, de nombreux moyens sont suggérés pour traiter l’arthrose. D’abord, il faut prendre le temps de réaligner les articulations ayant bifurqué, ce que les chiropraticien(ne)s peuvent facilement faire à l’aide de plusieurs méthodes, telles que la décompression discale, l’ajustement manuel ou assisté par un instrument, en plus d’exercices de réhabilitation, d’étirements et de renforcement. Puis, cette affection étant souvent reliée aux habitudes de vie d’un individu, il est indispensable de se questionner sur ces dernières. La posture, le sommeil ainsi qu’une alimentation saine sont des éléments à considérer et pouvant être assistés de manière récurrente par un professionnel. Bien sûr, les suivis réguliers sont à prioriser afin de s’assurer que les bienfaits des traitements demeurent.

À savoir que la médication, bien qu’elle a le pouvoir de camoufler la douleur, ne permet pas de réaligner les articulations endommagées. C’est pourquoi il est proposé de consulter un(e) chiropraticien(ne) qui sera équipé(e) du savoir ainsi que des outils nécessaires pour favoriser le réalignement des articulations atteintes ainsi que de saines habitudes de vie.

L’arthrose vs l’arthrite

Tel que mentionné par l’Institut Biron, « l’arthrose et l’arthrite sont deux affections très fréquemment confondues, souvent en raison de la famille de pathologie à laquelle elles appartiennent, soit celle des rhumatismes. L’arthrose est une affection dite mécanique qui se caractérise par l’usure graduelle du cartilage des articulations. Le vieillissement est le facteur de risque le plus courant de l’arthrose. L’arthrite, quant à elle, n’est pas causée par l’usure normale des os. Il s’agit plutôt d’une inflammation, qui engendre la sécrétion de substances détruisant graduellement la structure de l’articulation. Elle peut être d’origine infectieuse, génétique ou métabolique » (Quelle est la différence entre l’arthrose et l’arthrite?, Dre. Hélène Huot, Biron, 2020) De manière plus imagée, on peut comparer l’arthrite avec des pacmans qui se nourrissent des articulations. C’est pourquoi cette affection est différente à traiter que l’arthrose pour soulager, ou même neutraliser, les douleurs.

Où se faire traiter?

L’équipe de la clinique chiropratique du Centre du Mieux-Être Optimal est disponible pour répondre à toutes vos questions concernant l’arthrose. N’hésitez surtout pas à planifier une rencontre avec Dre. Laliberté ou Dr. Moreau pour un accompagnement personnalisé et en toute sécurité!

Références :

https://www.chiromieuxetre.com/arthrite-et-arthrose/

https://www.biron.com/fr/centre-du-savoir/parole-de-specialiste/arthrose/

https://www.msss.gouv.qc.ca/professionnels/statistiques-donnees-sante-bien-etre/statistiques-de-sante-et-de-bien-etre-selon-le-sexe-volet-national/taux-de-prevalence-de-l-arthrite/

Vous aimeriez aussi…

Tout pour un sac à dos optimal!

Tout pour un sac à dos optimal!

La rentrée 2020 en est une qui aura certainement marqué les esprits. Chacun a dû s’adapter aux nouvelles mesures...

0 commentaires

Soumettre un commentaire