L’HORTICULTURE SANS LES BLESSURES!

L’HORTICULTURE SANS LES BLESSURES!

Le beau temps ensoleillé fait trépigner d’impatience les adeptes du jardinage,qui n’attendent que cela pour aménager leurs plates-bandes.  Toutefois, leur enthousiasme peut être tempéré par des blessures au bas du dos, des douleurs ligamentaires et des tensions musculaires, causées par un trop grand empressement à la tâche. Échauffements et étirements sont de rigueur pour une saison de jardinage remplie de fleurs!

LE JARDINAGE, UN SPORT À RISQUE?

Plus qu’un simple passe-temps, le jardinage est un sport. Creuser, soulever, étendre, se pencher : c’est ce qu’on appelle faire de l’exercice! Selon l’intensité à l’ouvrage, vous pouvez brûler jusqu’à 300 calories à l’heure en vous adonnant à une séance d’horticulture. Le jardinage est une activité qui se pratique généralement au sol. Rester en position penchée pendant plusieurs heures est une demande inhabituelle pour les articulations des membres inférieurs et du bas du dos. Les membres supérieurs peuvent aussi souffrir d’une utilisation abusive des muscles, tendons et ligaments. La bonne nouvelle est qu’il est possible de prévenir la plupart des blessures neuro-musculo-squelettiques associées à l’horticulture.

AVANT—POUR BIEN SE PRÉPARER

Avant de vous attaquer à la besogne, préparez vos articulations, vos muscles et votre dos à l’effort. Qui ne s’est pas réveillé, au lendemain d’une séance intense de jardinage avec des douleurs à des muscles dont l’existence était jusqu’alors insoupçonnée? Avant de commencer, il est important de bien s’échauffer. L’horticulture provoquera une demande accrue du travail cardio-vasculaire et une augmentation des amplitudes de mouvements pouvant provoquer des blessures.  Un échauffement est donc conseillé pour préparer le corps à l’effort, ce qui augmentera la température des muscles, articulations et tendons.

PENDANT—POUR JARDINER SANS SE BLESSER

– Alternez fréquemment les tâches. Un changement régulier de position préviendra la sollicitation, pour une période trop longue, d’un même groupe de muscles, tendons, capsules, etc.
– Agenouillez-vous plutôt que de vous pencher. C’est moins dur pour votre dos.
– Pliez toujours les genoux pour prendre ou pour déposer la charge.
– Utilisez une brouette pour déplacer les charges sur les terrains plats. Afin d’éviter un débalancement ou une perte d’équilibre qui risquerait de vous blesser au dos, privilégiez l’utilisation d’une brouette sur deux roues.
– Divisez une grosse charge en plusieurs petites plutôt que de vous blesser en effectuant un seul et très lourd voyage de terre.

APRÈS—POUR EN PROFITER

Si l’échauffement est important au début, il est tout aussi recommandé de bien s’étirer à la fin de la journée. Les muscles et tendons ont aussi besoin d’être assouplis.  De bons étirements préviendront les raideurs du lendemain et contribueront à augmenter et maintenir un niveau adéquat de flexibilité. S’étirer permet donc de réduire les risques de blessures pouvant causer des élongations musculaires ou des tendinites.

LA CHIROPRATIQUE À LA RESCOUSSE

Malgré vos précautions, vous souffrez? Dites-vous qu’une douleur musculaire qui dure plus de 48 heures est un signal de votre corps vous indiquant qu’il a besoin d’aide. Consultez alors un docteur en chiropratique. Il est formé pour diagnostiquer et traiter les problèmes de la colonne vertébrale, des systèmes nerveux, musculaires et squelettiques. En plus de soulager votre douleur, le chiropraticien pourra vous indiquer comment corriger votre posture, afin que vous puissiez vous amuser au jardin tout au long de la saison.

Demandez à votre chiropraticien(ne) quels sont les exercices d’échauffement et d’étirement appropriés au jardinage.

Source et références: Association des chiropraticiens du Québec | chiropratique.com | facebook.com/AssoDesChirosQc | twitter.com/AssoChiroQc | blogue.chiropratique.com Association chiropratique canadienne : www.ccachiro.org
Passeport santé www.passeportsanté.net
Santé Canada www.hc-sc.gc.ca

L’HORTICULTURE SANS LES BLESSURES!

 

L’HORTICULTURE SANS LES BLESSURES!

LE MÉNAGE PRINTANIER

Cliquez sur le lien suivant pour participer au “CONCOURS qui déménage”

Pour certains c’est une corvée pénible, pour d’autres, c’est l’occasion de faire de la place dans les placards, de donner les objets qui ne servent plus etc.  Peu importe la motivation quand vient le temps d’attaquer le ménage printanier, le risqué de blessures et de courbatures est bien reel et il est nécessaire de prendre les precautions qui s’imposent.

ÉCHAUFFEZ-VOUS

Vous savez l’importance de bien vous échauffer avant une activité physique.  Préparez-vous en faisant une petite balade dans le coin, montez et descendez les escaliers à quelques reprises ou faites le tour.  Cela vous aidera à prévenir les blessures.  Vous pouvez aussi télécharger l’appli Allez bougez Canada, un programme simple et rapide d’exercices se réalisant en seulement 3 minutes!

DIVISEZ LES CHARGES LOURDES

Corvée de lessive!  On n’en voit jamais la fin.  Il peut être tenant de s’en débarasser d’un seul coup.  Il est toutefois plus prudent de diviser le poids des brassées pour diminuer les risques de blessures.  Même précaution pour transporter les sacs d’épicerie.  Si vous ne conduisez pas, utilisez un chariot plutôt que de vous embarrasser de sacs trop lourds.

NE FAITES PAS TOUT D’UN SEUL COUP

Pour quoi accumuler vos corvées et toutes les abattre pendant votre journée de congé?  Il serait plus judicieux de dresser une liste de tâches pour la semaine et d’en cocher quelques’unes chaque jour.  Une demi-heure de ménage par jour peut diminuer le stress, la fatigue et les risques de blessures.  Si vous en faites un peu chaque jour de la semaine, vous aurez plus de temps libre pour profiter de la fin de semaine avec votre famille et vos amis.

ADOPTEZ UNE BONNE POSTURE

Certaines tâches sont plus susceptibles d’augmenter les risques de blessures.  Par exemple, passer l’aspirateur ou la vadrouille peut vous forcer à vous pencher, à vous étirer et à vous contorsionner davantage.  Au lieu de vous étirer les bras ou de vous pencher, avancez et reculez en tenant l’aspirateur ou la vadrouille près du corps.  Évitez toute torsion excessive et travaillez avec le dos détendu en position neutre.

CHANGEZ DE MAIN

Si possible, faites travailler les deux côtés du corps (ex.: mains, bras) pour éviter les douleurs aux épaules, au cou et même au dos.  Bien qu’il ne soit pas recommandé de couper les légumes avec votre “autre” main, vous pouvez changer de main pour nettoyer les carreaux de la salle de bain ou faire la vaisselle.

NETTOYEZ SANS VOUS BLESSER

Laver les plafonds, les murs, les fenêtres…  Ces tâches occasionnent couramment des blessures aux épaules.  Une séance de nettoyage intense peut occasionner des blessures à cette articulation, d’autant plus si elle n’est pas souvent sollicitée dans le cadre de vos activités quotidiennes.  Une position telle que l’impose le lavage des murs et fenêtres, soit d’exercer une pression vers l’avant, le bras en extension, combiné au maintien de cette posture pendant une longue période, est d’autant plus propice à l’apparition de courbatures.

SOULEVEZ AVEC EFFICACITÉ

Afin de traquer les poussières efficacement dans tous les coins de la maison, vous souhaiterez sûrement soulever et déplacer les meubles lourds tels que les sofas, réfrigérateurs, etc.  Vous avez rempli des boîtes d’objet que vous souhaitez donner?  N’hésitez pas à vous faire aider pour soulever ces charges.  Pour déplacer les meubles et les objets lourds, utilisez des outils de levage comme un “diable” ou des courroies.  Vous déplacez quelques boîtes pour entreposage?  N’oubliez pas de vous pencher en pliant les genoux, pas le dos et gardez la charge près de vous.  Déposez en pivotant le corps en entier, et non pas en effectuant une torsion du haut du corps.

Votre maisonnée brille comme un sous neuf et malgré vos précautions, vous ressentez de la douleur?  N’hésitez pas à consulter l’allié de votre santé, votre chiropraticien.

LE MÉNAGE PRINTANIER

Sources et références: Association des chiropraticiens du Québec – chiropratique.com – facebook.com/AssoDesChirosQc – twitter.com/AssoChiroQc – blogue.chiropratique.com
http://www.chiropractic.ca/fr/blogue/menage-du-printemps-cinq-conseils-pour-le-dos/